Pallier simplement aux dangers d’Internet

Internet est un espace de liberté depuis toujours. Et il doit et il peut le rester, à condition que chacun y trouve sa propre liberté.

Au moins deux grands dangers relatifs à la censure menacent Internet et les personnes qui y naviguent.

  • Le fait de tomber sur des sites qui corrompent les valeurs propres à une personne adulte, ou qui perturbent profondément et à long terme un enfant dont la personnalité est en train de se construire.
  • Une censure pernicieuse organisée par les lobbys ou les Etats, y compris par des moyens de guerre électronique.

Dans le premier cas, cela peut aller jusqu’à des dérives graves exactement comme pour certaines personnes qui choisissent elles-mêmes de se faire interdire de casino tellement elles se savent incapables de résister à l’appel du jeu.

Pour autant, il est possible de résoudre ce problème simplement car il existe des outils pour que chacun puisse choisir sa propre censure, une censure sur mesure qui filtre les thèmes qui ne correspondent pas à ses choix.

La solution

Par définition, le Web est une toile constituée de liens. On peut partir d’une page d’accueil et accéder à d’autres sites par des liens, ou on peut entrer une adresse directement, ou surtout, trouver d’autres sites par un moteur de recherche.

Pour ce faire, les serveurs du Web ont des annuaires qui permettent de traduire une adresse humainement compréhensible telle que http://www.monsite.com en un numéro du type 211.256.128.002. Exactement de la même manière que le vieux bottin téléphonique où l’on recherchait le numéro d’une personne à partir de son nom.

Ce sont les DNS.

Pour être concret, voici précisément la solution technique avec OpenDNS pour les personnes disposant d’une box chez OVH Telecom. Le principe peut être reproduit simplement chez les opérateurs qui fournissent à chaque box une adresse Internet fixe (adresse IP).

Tout d’abord, il faut s’inscrire sur OpenDNS et choisir son filtrage. Deux adresses DNS sont précisées sur le site en bas de l’écran et il sera nécessaire de les copier/coller. Bien sûr, il faut choisir son filtrage sur le site (qui pour l’instant ne semble pas encore traduit en français).

Capture d’écran 2015-09-27 à 19.32.55

Après il faut vider le cache de votre navigateur afin que celui-ci ne garde pas en mémoire la partie d’annuaire qui a pu être recopiée en local.

Vider cache navigateur

Enfin, il faut se loguer sur le serveur de votre box en rentrant son adresse locale, typiquement http://192.168.1.254 pour les box OVH, et y recopier les adresses DNS précédentes du site d’OpenDNS.

Entrer les adresse OpenDNS

Et c’est terminé !

Bien entendu, une mesure politique très utile consisterait à promouvoir cette solution et imposer à tout opérateur de la rendre possible simplement.

Dans le second cas qui concerne les dangers d’Internet et de sa censure par manipulation politique de tout ordre, c’est plus difficile !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s