Quelques idées pour la maison: construction et jardin

Observer et  expérimenter sont une source pour faire surgir des intuitions et des idées. Et c’est peut être aussi parce que du hasard s’instille dans nos expériences que quelque chose de nouveau peut apparaître. Et sans oublier les échanges avec d’autres pour associer le plaisir de partager à la nécessité d’élaborer, et amplifier encore notre potentiel. Car si créer, c’est communiquer par le biais de ses réalisations, communiquer peut aussi aider à créer.

Et c’est d’abord du travail et de réalisations concrètes, matérielles, dont il s’agit ici.

img_4059

Ce sont quelques simples innovations ou idées qui sont présentées. Certaines  existaient probablement il y a bien longtemps mais elles ont du être oubliées pour imposer des solutions industrielles loin d’être si avantageuses. Pour d’autres idées, ce sont simplement qu’elles sont rendues possibles par l’apparition de nouveaux matériaux ou fabrications sur mesure permettant de reconsidérer les solutions existantes et de les renouveler.

Sur ce quotidien technique dont les enjeux écologiques en font une priorité, les exemples ne manquent pour montrer plein de choses à faire et inventer.

Réaliser des portes extérieures sur mesure et à peu de frais

Le principe consiste à se baser sur un panneau aux dimensions voulues et découpées auprès de votre magasin de bricolage. Celui-ci assurera l’équerrage de la porte rendant inutile le fastidieux et précis travail de tenon-mortaise, souvent insuffisant pour assurer cet équerrage sur le long terme.

img_4292

Après cela, on place deux planches verticales sur les côtés droit et gauche du panneau puis des planches horizontales au milieu. Ici, il y en a 3 en bas puis 3 autres réparties afin de pouvoir placer des vitres par la suite.

Placer les planches à l’envers de sorte de pouvoir placer des équerres dessus et rigidifier le tout. Une fois cela fait, se faire aider pour retourner le châssis en planches ainsi reliées et placer le panneau d’aggloméré dessus. Visser alors généreusement afin rendre solidaire toutes les planches avec le panneau.

Restera alors à découper les rectangles réservées aux vitrages. Pour des  vitrages simples, il suffit faut alors de rainurer le panneau pour placer des vitrages de 4 ou 5 mm par exemple.

Dans le cas des doubles-vitrages, les choisir de même épaisseur que le panneau, puis ajouter des baguettes sur la face intérieure pour cacher leur cadre.

Dans tous les cas, mastiquer au niveau des vis et peindre la face intérieure.

Le matériel et son coût:

  • 35 euros de bois extérieur (2 planches en 27 x 145 x 4200 ), typiquement des planches de terrasses choisie sur la face non rainurée
  • 6 équerres de taille modeste et 4 équerres plus solides pour la base et le haut de la porte  (environ 14 euros)
  • des vis (à bout Torx pour visser à la perçeuse ou à la visseuse)
  • une panneau aggloméré hydrofuge des dimensions de la porte (ici du 250 x 125 en 15mm à 30,80 euros avec 2 euros pour la découpe sur mesure)
  • des vitres sur mesure

Soit le tout pour moins de 85 euros, vitrages non compris, et on peut sûrement faire plus économique encore.

Les fenêtres à chassis fixe

Nul besoin de dormant pour une fenêtre à chassis fixe. Acheter très cher une fenêtre en prévoyant le cas où la vitre se casserait tandis qu’elle reste fixe, c’est un bon exemple d’une loi générale faite pour un cas particulier. D’autant que lorsque cela arrive, il y a de bonnes chances que la fenêtre complète soit changée parce que le dormant a lui-même vieilli …

Pour faire de telles fenêtres, sont nécessaires des poutres extérieurs classe 4 en H avec deux rainures, qu’il faut couper alors en deux pour obtenir deux demi-poutres en U. Si vous en trouvez avec une seule rainure en U, alors autant se les procurer directement.

Une fois cela fait, il suffit de faire le cadre d’équerre, de placer ensuite la base bien de niveau, de cheviller, visser dans les rainures, puis de compléter les autres éléments du cadre.

Pour placer le châssis, retirer les vis sauf celles sur une des verticales afin d’effectuer un mouvement de rotation de l’ensemble puis glisser la vitre faite sur mesure. Décaler alors le vitrage puis visser dans les rainures. Il est aussi possible de réaliser un double vitrage par soi-même sur le même principe mais bien sûr à condition d’être précis sur la position des vis.

Plus simplement, une autre solution est d’insérer le bloc complet tout préparé avec le vitrage à l’intérieur en utilisant des glissières de fixations mâles femelles ou des rails avec des fixations, les femelles étant placées sur le cadre er les mâles sur la maçonnerie.

Les fenêtres à guillotine

C’est possible d’étendre le principe pour les fenêtres à guillotine, ce qui sera présentée d’ici quelques mois, l’utilisation de glissière de meuble afin de faire coulisser les vitres sera utilisée.

D’autre part, afin que l’ouverture de la fenêtre soit facilitée, il sera testé l’utilisation d’un ressort calculé sur mesure.

Plus d’informations se trouvent sur ces fenêtres très utilisées en Amérique du Nord.

Un habillage de fontaine ou tirer parti de ses erreurs

Le long d’une terrasse, une petite fontaine a été fabriquée et est très utile lorsque l’on travaille dans le jardin et aussi lorsque l’on revient de la plage pour retirer le sable (beaucoup aimeraient avoir des problèmes de ce type, non ?!).

img_4295

Pour préserver un buisson de roses, un caisson de bois en deux parties a été mutualisé. Ainsi l’eau débordant ou éclaboussant viendra arroser ce buisson. S’y ajoute un petit bardage le long du mur pour le protéger et permettre de fixer le carré de l’évacuation. Ainsi qu’un emplacement pour le savon.

Il aurait été possible de faire ce bardage en demi-ellipse et d’intégrer le robinet situé au-dessus, mais cela aurait été trop imposant. En imaginant des planches en progression de part et d’autre, cela donne l’idée de suivre une progression régulière voire géométrique. Puis en discutant, l’idée est venue de dessiner des asymptotes (le mouvement doit être rapide sans trop, ou demander à un matheux !). C’est ainsi que s’est faite la partie gauche, puis sur la partie droite, où il était prévu de faire cela de manière assez symétrique,  le résultat final a été obtenu avec la partie convexe plutôt qu’avec la concave, le tout a la forme d’une vague ou d’un voilier.

Petits constructions pour inviter la nature chez soi (chez elle !)

  • les abris chauve-souris pour lutter contre Zyka !

Après avoir entendu parler de Zyka et du risque d’infections graves liés aux piqures, une première mesure a été prise d’installer un abris à chauve-souris dans notre jardin. Les chauve-souris sont en effet capables d’éliminer plusieurs centaines de moustiques par jour (enfin, par nuit !).

C’est ainsi qu’un sous-toit a été placé en-dessous du toit d’une tour au sein d’une aire de jeux du jardin.

Et il s’avère que nous n’avons pas été piqués pendant tout cet été. Jusqu’à ce que lors de soirées, nous nous rendions compte que les chauves-souris avaient bien investis ce nouveau lieu. Douées de radars, il n’y a effectivement pas de doute à avoir quant à leur capacité à détecter très rapidement des cavités. Toutefois, en septembre, avec les premières pluies, les chauves souris se sont installées ailleurs, et les moustiques sont revenus ! A améliorer …

  • les tas de pierres pour les hérissons, prédateur aux limaces du potager

Les limaces sont une plaie pour le potager aussi avons nous placé des tas de pierres dans le jardin. Plus précisément un couloir tournant permet de se placer à l’intérieur du tas de pierres de sorte que le hérisson y soit à l’abris du danger, aucun animal plus gros ne pouvant se contorsionner pour atteindre la cachette.

Après cela, un petit menhir et un dolmen pouvant servir de siège ont complété l’endroit, sans oublier quelques bulbes pour agrémenter de fleurs.

img_4303

A suivre prochainement dans le cadre de la construction d’un club Informatique:

2 réflexions sur “Quelques idées pour la maison: construction et jardin

  1. Toutes ces idées sont très astucieuses. Cela donne envie de prendre du temps pour l’auto fabrication. Cela permet aux personnes intéressées de se retrouver un instant, bâtisseurs, bricoleurs, attentifs et patients. Nous sommes tous si pressés… Un peu de créativité sous de bons conseils c’est du repos et de la satisfaction. Salutations.

    Aimé par 1 personne

  2. laurentwz

    Bonsoir Tony, merci de vos encouragements. Et aussi de vos remarques ou critiques: l’on ne s’éloigne sûrement jamais autant de la vérité que lorsque les certitudes se font trop grandes ! D’autre part, je crois aussi que ce n’est pas avec des choses compliquées qu’on peut espérer vraiment du changement, mais dans le rapport aux choses simples. Bricoler peut donner des occasions très concrètes pour l’expérimenter.

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s