Evolution des logiciels: Google a pris de l’avance

Google a investi la voie pragmatique de l’évolution des logiciels et leur projet est présenté à
http://houseofbots.com/news-detail/1296-1-google-ai-can-create-better-machine-learning-code-than-the-researchers-who-made-it.

Cela avait été proposé de manière assez explicite sur ce blog à https://une-vraie-politique-pour-notre-pays.net/2015/11/20/informatique-lenjeu-n1-de-levolution-des-logiciels.

En termes de compréhension sur les enjeux de la représentation logicielle, et donc de leur utilisation, l’essentiel reste toutefois à faire pour que cette voie se révèle réellement fructueuse avant que ses résultats n’aboutissent au sein des ateliers des développeurs logiciels. Et devenir alors un outil extrêmement puissant.

Cela aurait pu se lancer en France, et c’est une occasion ratée pour notre pays de ce qui est vu d’ores et déjà comme une révolution majeure. Peut-être en viendra-t-on à considérer d’autres projets proposés ici-même ?

Nul doute désormais que les universités françaises vont se précipiter vers cette nouvelle voie. En France, les nouvelles idées suscitent le plus souvent l’ironie avant que les mêmes personnes ne les reprennent à leur compte comme un privilège de classe dirigeante.

Reste que prendre un train en marche, cela n’est pas et ne relèvera jamais d’une nature de pionniers. C’est bien d’abord dans notre manière de penser, notre scepticisme, notre culture insuffisamment dynamique ou conquérante comme aime à le reprendre le Président Macron que se trouvent les difficultés préliminaires à toute avancée dans notre pays.

Et c’est en donnant l’exemple que l’Etat pourrait changer la donne et donc notre culture de l’inaction à tergiverser sur des enjeux éculés et dépassés. Et montrer que tout est possible si la volonté est présente, et tout en renouant avec un slogan remontant aux premiers chocs pétroliers, soit le fameux « En France, on n’a pas de pétrole mais on a des idées ». Avec la démonstration de force de vrais projets, exploiter les gaz de schiste devrait ainsi juste être vu pour ce que c’est, à savoir, une pure aberration.

Et faire ainsi de la France « une startup » du 21ème siècle oeuvrant à des projets innovants réconciliant l’homme avec la nature pour mieux qu’il s’y adapte, et plutôt que disparaître, faire converger les enjeux écologiques, politiques, et sociaux.

Derrière une technologie d’évolution des logiciels, il faudrait surtout y voir la question de la représentation dont l’impact serait encore bien plus grand. Et donc pas seulement réservé à un usage dans les logiciels, mais plus généralement à la manière de faire évoluer les systèmes, soit changer pacifiquement le monde.

A suivre.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s