La macronie sur les starting blocks du sauve-qui-peut

Tête à claque, lame tranchante, l’assassin, le pourfendeur des Gilets Jaunes, l’éborgneur, ou le pervers, quel nom retiendra l’histoire du sus-nommé Macron ? On croyait qu’il venait de se prendre le camouflet d’un impudent, le voici qui se voit administrer une double baffe électorale puis un coup de poing en plein dans sa réforme de l’emploi.

Ce n’est pas un simple échec électoral qui vient selon l’expression financière adéquate « baiser la gueule » de Macron et de sa clique, c’est juste la première explosion annonçant l’effondrement du château de cartes que ces lamentables imposteurs ont cru ériger au dessus des lois et de tous les principes de notre démocratie avec le mépris absolu de la vie des personnes.

Jamais il eût été possible de croire que de pareils voyous, de tels lâches, aient pu s’emparer du pouvoir en minant les usages démocratiques de notre pays, imposant la manipulation financière comme méthode de gouvernement, provoquant la division, piétinant les valeurs de notre pays et dilapidant sa souveraineté au seul bénéfice de ceux qui ne sont ni plus ni moins devenus que les « néo »-porcs de la mondialisation toujours prêts à encore à plus se gaver sur le dos de la misère aggravée des Français.

Cet échec électoral, c’est bien sûr l’échec à faire croire que LREM nous a sauvé du COVID, mais c’est surtout l’échec à vouloir imposer le Font National comme seule alternative pour amener au sempiternel affrontement entre le mal, le Pen, et le bien, l’autre, à savoir la gauche ou la droite. Tout cela n’étant qu’un vaste folklore d’opérette se donnant en illusion dans un théâtre de faux semblants et ayant réduit notre vie démocratique à une peau de chagrin depuis une quarantaine d’année. La division et la haine ne l’ont pas emporté dans le coeur des Français, mais la colère envers les politiques, elle, va rester jusqu’à ce que les têtes tombent et que le sang de la finance coule pour siphonner quelques centaines de riches voleurs plutôt que des millions de Français.

La psychose dans les camps de la macronie

Cet échec signifie donc surtout la débandade qui va s’en suivre, mais plus que cela, la panique de ces salopards de la finance qui vont devoir s’attendre à se faire juger en Justice. Une Justice elle-même soumise à la pression du peuple et des forces de l’ordre. Des salopards qui vont devoir s’attendre à y laisser toutes leurs plumes, plus le matelas et même le tapis de sol. Ces salopards qui ont tuer nos vieux, qui ont cassé du Gilet Jaune, épuiser nos soignants, entretenus la division entre forces de police et citoyens, mis au plus bas l’économie, promeut comme garde des sceaux un avocat défenseur des ripoux et ennemis des juges, et mis à l’Intérieur un homme qui traite les femmes comme des prostituées …. Macron, le pervers, celui a qui levé avec sa femme l’interdit de la pédophilie et se croit tout puissant.

Alors tout sera bon pour ces lâches en cols blancs pour faire reposer sur les autres leurs responsabilités.

Vont ainsi venir les explications au coude à coude pour désigner des coupables, puis les fuites à l’étranger dans des planques en Suisse comme la Buzyn, la première grande sorcière du COVID, celle dont on préfère déjà retirer les vidéos de youtube tant elles sont accablantes. Non, ces salopards ne feront pas tirer sur la foule. Et le respect qui leur est dû ne trouvera sa juste récompense que dans l’incarcération ad vitam eternam.

Tout ce monde va donc devoir s’abaisser sous les yeux des Français. Les mois vont être longs pour la macronie à venir lécher les bottes des électeurs qu’ils ont mis dans tant de difficultés et qui ne sont pas prêts d’oublier le tort inscrit à vie dans le corps et le psychisme de leurs enfants.

Va venir le temps ou le peuple ira demander des comptes et aller débusquer ces imposteurs pour les juger et les mettre sous les barreaux.

La chasse aux sorcières risque de se propager dans toutes les strates d’influence, celles des médias sous le joug des lobbys, et plus généralement, à travers la secte des franc-maçons qui a tant participé à cette mascarade qui mine notre pays depuis des décennies en le livrant à la médiocrité de fausses élites, trahissant par un illusoire état de droit ce qui relevait et relèvera toujours de tous, à savoir la recherche du bonheur.

Les projets existent comme ceux proposés sur ce blog ou entrepris ici ou là pour les reprendre à l’échelle nationale, et la manière de penser le futur est aussi là à développer.
Nos jeunes peuvent être remotivés, un élan national initié en faisant appel à toutes les bonnes volontés issues particulièrement du formidable élan des Gilets Jaunes et en laissant loin derrière ces fausses élites qui ont tout fait pour monopoliser le pouvoir au lieu de développer la démocratie et tirer parti des talents de tous.

Une réflexion sur “La macronie sur les starting blocks du sauve-qui-peut

  1. Corine Saint-Blancat

    Puisse l’avenir -proche- vous donner raison. Ce soir, les médias s’émeuvent (ou feignent de s’émouvoir) d’un afflux extraordinaire de « plaintes contre le Covid ». Il est déjà fait référence à l’affaire du sang contaminé et ce phénomène est d’ores et déjà qualifié de « judiciarisation de la vie politique », avec une pointe d’amertume dans la voix du chroniqueur…autrement dit, l’impossibilité de toute ambition politique pour un pays ingouvernable ! (comprenez « difficile à manipuler »… Puisse l’avenir très proche vous donner raison !

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s